Nom de domaine en .art

Le nouveau nom de domaine en point art est sorti début 2017. Il est le premier nom de domaine destiné à la communauté artistique, au niveau international.

logo point ART

Installée à Londres, l’entreprise UK Creative Ideas Limited (UKCI) a signé en un accord avec la Société pour l’attribution des noms de domaine et des numéros sur Internet afin d’être l’opérateur exclusif de ce point art. Il permet d’identifier clairement et simplement les intervenants dans monde artistique avec son extension courte.

De nombreuses galeries, musées et acteurs du domaine de l’art l’ont adopté. Par exemple l’Art Institute de Chicago, le Centre Pompidou, la Fondation Beyeler, la Fondation Cartier, la Brussels Art Fair, le Guggenheim Museum, l’ICA Miami, LACMA, MAXXI, Bolshoi Theater, le Tate et le Walker Art Center .

J’ai décidé d’acheter http://www.artphot.art. Dans le domaine de l’internet plus les termes sont courts et plus on gagne en visibilité, normalement.

Et aussi le premium http://www.photographie.art. Une petite folie car le prix annuel est conséquent. Au bout de 44 ans de pratique photographique, je me suis dit que je le mérite 🙂

Peut être que ce .art n’est pas encore très connu parce que c’est une extension jeune. Espérons que cela donne plus de visibilité à la photographie d’art et que beaucoup d’auteurs-photographes l’adopteront afin que cette dénomination rentre dans les mémoires.

L’intérêt également c’est de dire clairement ce que vous faîtes, dans quel domaine vous pratiquez. Le .fr est très générique et ouvert à tous. bien entendu il est avant tout utilisé en France. le .com est destiné au commerce, à la vente, au commercial.

Le site de la maison mère est le https://art.art/

Souhaitons la pleine réussite à ce nom de domaine spécialisé.

Une photo d’art c’est quoi ?

Le code général des impôts a défini ce qu’est une photographie d’art.

La définition légale

Pour pouvoir vendre une photographie comme ouvre d’art, il est nécessaire qu’elle réponde à des critères définis dans le Code Général des Impôts. L’article 98 A (annexe III) du CGI stipule que sont considérées comme œuvres d’art les photographies prises par l’artiste, tirées par lui ou sous son contrôle, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires, tous formats et supports confondus .

La cours de justice européenne parle « d’objet d’art ». Une décision du 5 septembre 2019 a enfoncé le clou. Elle a supprimé le critère d’originalité de l’oeuvre en indiquant « sont considérées comme œuvres d’art les photographies prises par l’artiste, tirées par lui ou sous son contrôle, signées et numérotées dans la limite de trente exemplaires, à l’exclusion de tout autre critère » voir cet article.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *